Unité Lagons, Ecosystèmes et Aquaculture Durable en Nouvelle-Calédonie

secretariat-nc@ifremer.fr

+687 28 07 32

http://wwz.ifremer.fr/ncal/

Code : PDG-RBE-LEADNC

Responsable : Emmanuel Tessier

Secrétariat : Georgina Marot

Fax : +687 28 78 57

Effectif : 27

Rattachement : Département Ressources Biologiques et Environnement

Site(s) : NoumeaSaint Vincent

L'Unité de Recherche "Lagons, Ecosystèmes et Aquaculture Durable" de Nouvelle-Calédonie, (LEAD), répartie sur 2 sites (Nouméa et Saint Vincent), a pour mission de mettre en œuvre, d'une part les différentes actions de recherche en matière d'appui scientifique et technique à l'Aquaculture de crevettes tropicales, définies dans le Projet DEDUCTION (DEveloppement DUrable de la Crevetticulture, Traitement de l'Information et Observatoire du système en Nouvelle-Calédonie), et d'autre part d'ouvrir, et de contribuer, à la diversification des activités de l'Ifremer en Nouvelle-Calédonie conformément à trois axes de travail privilégiés retenus dans le contexte de l'Accord-Cadre établi avec les collectivités de la Nouvelle-Calédonie (Gouvernement et trois provinces) et l'Etat; à savoir :

   - Axe 1 : la valorisation des ressources biologiques marines en vue de soutenir les filières aquacoles existantes et de mettre en place de nouvelles filières économiques avec priorité 1 la filière crevetticole, la diversification aquacole, l'aquaculture de microalgues et priorité 2 les biotechnologies tirées des bactéries extrémophiles ;

   - Axe 2 : le développement et le transfert de méthodologies et d’outils en appui à la gestion environnementale littorale, des zones côtières et des lagons avec priorité 1 : suivi et évaluation de la biodiversité et des usages côtiers, notamment au sein des AMP et des sites inscrits au patrimoine mondial, bancarisation des données environnementales, modélisation numérique des processus côtiers et priorité 2 spécifications pour le suivi de l’impact environnemental des grands aménagements ;

   - Axe 3 : l’exploration des ressources géologiques marines et la connaissance des milieux semi-profonds et profonds de la Zone Economique Exclusive incluant les échanges de données et d'expertise, le montage de campagnes océanographiques lourdes focalisées sur les ressources minérales et énergétiques marines.

Ses domaines de compétence sont l'aquaculture de crustacés, poissons et micro-algues et l'environnement littoral et sa biodiversité.